Tourbière Cikwanikaci

Tourbière Cikwanikaci

Menu  

Inondation de la tourbière Cikwanikaci

Tourbière Cikwanikaci inondée


Lors de la crue printanière de 2013, le niveau des rivières de l'enclave argileuse s'est considérablement élevé. La rivière Laflamme s'est gonflée de trois à quatre mètres, noyant les environs sur d'immenses surfaces et noyant également la tourbière Cikwanikaci sise à proximité. Le 4 mai, Pierre Martineau et les deux guides naturalistes, Monic Constantineau et Ghislain Saint-Pierre, à partir de la rivière, ont pu se rendre à la tourbière et y naviguer en embarcation motorisée. Selon les guides, qui ont passé leur vie dans ce secteur, ce phénomène se produirait en moyenne une fois par décennie.

Loin d'être catastrophique, cette inondation apporte avec son eau boueuse beaucoup d'éléments minéraux, dont du calcium, qui contribueraient à maintenir la richesse floristique de la tourbière. Une étude plus poussée permettrait de déterminer l'influence des inondations périodiques sur l'évolution à long terme de la tourbière.